Grève nationale FNPD à compter du 12/01/2011

 

08/02/2011

Suite à la parution du rapport du MEDEF sur la compétitivité de la France, le conflit dans la manutention portuaire a été qualifié par Mme PARISOT de "meurtre économique".

Ce à quoi M. THIBAULT a rétorqué que les salariés du portuaire ont tout de même le droit de manifester leur mécontentement face à un gouvernement qui n'endosse pas les responsabilités prises par le précédent.

 

Grève dans les ports. Laurence PARISOT parle d'un "meurtre économique". / archives pdf.

 

 Comment en est-on arriver là ? Le fil d'actu est à découvrir en lisant la suite...

03/02/2011

La réunion du 02/02/11 entre l'UNIM et la FNPD n'a pas permis de trouver une solution même provisoire au conflit.

Les arrêts de travail alternés des grutiers d'un côté et des dockers de l'autre sont donc reconduits du vendredi 04/02 - 06H00 au mardi 08/02 - 06H00.

La CGT appelle à poursuivre le mouvement de grève dans les ports français / archives pdf.

 

20/01/2011

La FNPD appelle les ouvriers portuaires a cessé le travail du 21 au 24 janvier 2011.

Les heures supplémentaires ne seront plus assurées ni les équipes de nuit.

Pour en savoir plus :

Pénibilité : les grèves reprennent dans les ports face au revirement du gouvernement.

Ports : la grève de trop

Les perturbations se poursuivent dans les ports français.

 

 

16/01/2011

Le syndicat CGT a appelé les ouvriers dockers ainsi que les portiqueurs à la grève suite au refus du ministère des Transports d'avaliser les conclusions des négociations sur la pénibilité entre le patronat de la manutention et les syndicats.

Ce mouvement touche tous les Grands Ports Maritimes excepté Dunkerque jusqu'au lundi 17 janvier 2011.

A Rouen, seules les heures supplémentaires ne sont plus assurées.

 

En savoir plus...

Imprimer