"La défiance est mère de sûreté."
Aristophane (-450 / -386)

TEREOS - GPMR - ses origines

FR Tereos logo 20161211 b

 

Tereos est un groupe coopératif sucrier français de dimension internationale, né en 2002 de la fusion de Béghin-Say et de l’Union des Sucreries et Distilleries Agricoles (Union SDA).

Activités du groupe TEREOS :

Les activités du groupe reposent sur la transformation de trois principales matières premières végétales : la betterave sucrière, les céréales et la canne à sucre. Le groupe transforme également de la pomme de terre féculière et du manioc en produits amylacés.

Tereos est le 3e groupe sucrier mondial, 1er groupe sucrier français et 2e groupe sucrier brésilien3.

Tereos rassemble 12 000 associés coopérateurs betteraviers en France et 24 000 salariés répartis au sein de 453 sites de production en Europe, Amérique du Sud, Afrique, Chine et Indonésie et 10 sites administratifs ou commerciaux.

Source ci-dessus et ci-dessous : https://fr.wikipedia.org/wiki/Tereos

 

En avril 2007, le poids lourds Français et Ouest-européen de l'exportation de Céréales, Senalia, décide de coopérer avec Tereos à Lillebonne. Senalia va investir 25 millions d'Euros sur 2 ans pour construire à côté de Tereos Lillebonne une installation logistique Amont et Aval destinée à gérer les flux entrants de Tereos et à stocker les flux sortants. A l'entrée, une spécialité de Senalia, le blé, destiné à fabriquer des bio-carburants (bio-éthanol). Avec six silos d'une capacité de stockage totale de 50 000 tonnes et une capacité d'accueil et de traitement de 800 000 tonnes. A la sortie, une réutilisation des "déchets" de production sous forme de gluten ou de dréches pour la nourriture animale, avec une capacité de stockage de 250 000 tonnes (consommation locale ou exportation).

 Archive de 2016 de la page Bioéthanol du site Internet de TEREOS.

Dates principales de la Constitution du Groupe Beghin-Say :

2005 : les groupes sucriers TEREOS et Sucreries et Distilleries des Hauts-de-France (SDHF) envisagent de fusionner. Article externe ici - archive pdf.

2002 : fusion de Béghin-Say et de l'Union des Sucreries et Distilleries Agricoles (Union SDA). Article externe ici - archive pdf.

2001 : le groupe Eridania Béghin-Say se scinde, les agriculteurs betteraviers des usines Béghin-Say se constituent en coopérative sous le nom Union BS.

1992 : le groupe Eridania Béghin-Say se constitue à la suite de l'achat de Béghin-Say par Eridania, une filiale du groupe italien Montedison.

1972 : Béghin fusionne avec Say pour constituer Béghin-Say

1967 : la société Béghin, présidé par le fils d'Henri Béghin, Ferdinand, prend le contrôle de la société Say

1899 : la société Eridania est créée à Gênes.

1898 : la société Ferdinand Béghin est créée par ses deux fils, Joseph (1871-1938) et Henri (1873-1944)

1868 : Thumeries est repris par le petit-fils de Joseph Coget, Ferdinand Béghin (1840-1895).

1821 : la sucrerie de Thumeries est créée dans la ferme de Joseph Coget. Il est alors secondé par son gendre Antoine Béghin.

1812 : la sucrerie de canne Say est créée à Nantes par Louis Say, frère de l'économiste Jean-Baptiste Say.

 

Dates principales de la Constitution du Groupe SDA (Sucreries et Distilleries de l'Aisne) :

2001 : Union SDA s'implante à La Réunion en développant ses activités de transformation de la canne avec le rachat des activités sucrières de Groupe Bourbon. Union SDA devient alors actionnaire majoritaire de la Sucrerie de Bois Rouge (51 %) et de la société de conditionnement Eurocanne (51 %), et prend une participation significative dans la distillerie de Savanna (44 %) et dans la société Loiret Haëntjens (39 %)

1999 : les Sucreries et Distilleries de l’Aisne et la Sucrerie Distillerie d’Artenay fusionnent pour créer l'Union SDA.

1997 : la SODES (alcool de synthèse) est vendue.

1993 : SDA acquiert la sucrerie de Maizy. Le premier investissement est réalisé dans la transformation des céréales avec la création d’une unité d’éthanol de blé à Origny au sein de Bio-Ethanol Nord Picardie (BENP).

1990 : les coopératives d'Origny-Sainte-Benoite et de Vic-sur-Aisne fusionnent pour créer les Sucreries et distilleries de l'Aisne (SDA).

1932 : la distillerie coopérative d’Origny-Sainte-Benoite est créée, la majorité des coopératives agricoles betteravières s’oriente à l’époque vers la production d’alcool, déjà utilisé comme carburant.

1929 : la distillerie coopérative de Vic-sur-Aisne est créée.

1928 : la distillerie coopérative d'Artenay et de la distillerie coopérative de Provins sont créées.

 

Articles connexes :

Histoire de l'usine TEREOS de Nantes - archive pdf.

TEREOS : plainte pour vol de données confidentielles au siège de l'entreprise (Aisne)

contentmap_plugin

Mots-clés: TEREOS - SODES - Lillebonne, Union SDA, Groupe Beghin-Say, Eridania Beghin-Say, Union BS, Louis Say, Jean-Baptiste Say, Distilleries coopératives, Artenay, Provins, Vic-sur-Aisne, Origny-Sainte-Benoite

Imprimer