"Former les hommes, ce n'est pas remplir un vase, c'est allumer un feu."
Aristophane (-450 / -386)

Sur Info : hack, fishing, social engineering...

Toute l'actualité et les statistiques sur les "doryphores" de l'informatique.

Surveillance des communications électroniques

Samedi 07 janvier 2012

 

Les Etats-Unis d'Amérique et Israël, pays pourtant réputés peu regardant sur les méthodes pour faire taire des contestataires de l'ordre établi, n'ont pas été épargnés par le vol d'informations personnelles sensibles au rang desquelles on trouve des données bancaires en Israël, aux Etats-Unis, des données militaires, des données "sensibles" et bien évidemment "des trucs" embarrassants.

C'est pourquoi ils répètent haut et fort, et à intervalles réguliers, qu'ils n'hésiteront pas à s'en prendre physiquement à ceux qui perpétuent ces actes de piratage, où qu'ils se trouvent dans le monde.

Ceci est "amusant" pour trois raisons essentielles :

 

La première :

A titre de comparaison avec les outils juridiques dont s'est doté l'Europe, de ce côté de l'Atlantique nous avons une Directive européenne de 1995, qui prévoit qu'une personne physique, qui constaterait que des informations personnelles sont en circulation sur la Toile, pourrait demander réparation du préjudice subi au dit détenteur de ces informations, qui n'auraient pas pris les mesures suffisantes pour leur protection (article 23).

Aux Etats-Unis, il existe une loi qui oblige les entreprises ayant constaté une fuite d'informations sensibles à la déclarer aux autorités fédérales dans les 48 heures après sa découverte de manière à pouvoir engager le "pistage de la cause" le plus rapidement possible.

 

 

Lire la suite

Imprimer

La page Facebook de M. SARKOZY piratée

26-01-2010

"Bis repetita. Un peu avant 8 heures le 25 janvier, la page Facebook de Nicolas Sarkozy a été piratée et un message annonçant qu’il ne serait pas candidat en 2012 publié. Le précédent piratage remonte seulement au 23 janvier. Première sécurité requise : un mot de passe fort.

Jamais deux sans trois ? Pour l'instant, le page officielle du président de la République totalise deux piratages en l'espace de seulement quelques jours."

L'article complet ici - archives

 

24-01-2010

"Première publication à 11 h 20
Hier, dimanche 23 janvier 2011, dans la soirée, un message posté par Nicolas Sarkozy sur sa page Facebook a laissé entendre pendant plusieurs heures que le président ne serait pas candidat à sa succession en 2012. Rédigée dans un français des plus approximatifs, l'annonce renvoyait à une autre page, celle d'un « pot de départ de Nicolas Sarkozy » devant le Fouquet's le 6 mai 2012. Il s'agissait évidemment d'une supercherie, le compte du chef de l'Etat ayant été piraté. Le post a depuis été supprimé."

L'article intégral ici - archives pdf.

Imprimer

Facebook récolterait numéros de GSM des contacts des utilisateurs mobiles

Si l'utilisateur autorise la synchronisation entre Facebook et son smartphone, ce sont la totalité des contacts qui sont 'uploadés' sur les serveurs de Facebook et non uniquement les contacts Facebook se trouvant sur le smartphone.

D'après certains forums, il semblerait que ce soit également la règle pour les smartphones sous Android et sous Windows en plus des iPhones.

iPhone : Facebook récolterait les numéros de mobiles des contacts de l'utilisateur.

Archives pdf.

Lire la suite

Imprimer

Plus de 200 sociétés flouées par un réseau d'escrocs

Sous couvert d'une demande de prestation auprès de multiples patrons de sociétés d'ambulances ou spécialisées dans l'organisation de soirées, les aigrefins récupèrent leurs coordonnées bancaires professionnelles et une copie de leur signature.

 

Pour lire la suite, c'est ici.

Imprimer

Escroqueries du web : la justice veut des chiffres fiables.

France : escroqueries du web, la justice veut des chiffres fiables.

 

Débit de carte bleue à l'autre bout du monde sans n'avoir jamais fait le moindre achat en ligne.

Refus d'enregistrer les plaintes dans les commissariats de quartier pour préserver les intérêts du ministère de tutelle... La Chancellerie tape du point sur la table !

Et si derrière toutes ces arnaques, il y avait un réseau d'escroc ?  Impossible, cela n'existe plus en 2011 répond le ministère ! ?

L'article complet ici.

Archives pdf.

Imprimer

  • 1
  • 2