lococode

Search for glossary terms (regular expression allowed)
Term Main definition
lococode

L'anglais du transport international, que ce soit celui qu'on pratique dans le transport terrestre, dans le transport maritime ou dans le transport aérien chatouille pour le moins les oreilles d'un professeur d'Anglais en Angleterre. On ne parle pas non plus le même anglais en intra Asie, avec des Américains ou avec des Nigérians. Alors comment être sûr que lorsque vous pensez livraison à Bristol, votre interlocuteur a bien en tête le même Bristol que vous, vu qu'il existe un Bristol en Angleterre, deux au Canada, 13 Bristol aux Etats-Unis mais également deux autres villes qui contiennent Bristol dans le nom ?

C'est face à cette source d'erreur qui a créé par le passé des bévues d'un montant non négligeable que le souci de "normalisation" s'est fait sentir. Quand on parle "normalisation", on pense général "privé", or dans le cas présent, vu les arbitrages et les susceptibilités, parfois mal placées, il a fallu arbitrer à très haut niveau plus d'une fois.

Evidemment pour bien faire, l'index dont il est question dans le maritime n'est pas le même que dans l'aérien. Dans l'aérien on parle de code IATA alors que dans le maritime on parle de code OMI / IMO, ONU, mais très rarement de codes UNECE alors que c'est précisément son nom.

Dans l'aérien, la codification historique est à trois lettres, à vous de deviner le pays.

Dans le maritime, le code est à cinq lettres : 2 pour le pays, puis trois pour la ville.

Pourquoi ai-je choisi Bristol, certainement parce qu'il y en a beaucoup. L'unique Bristol en Angleterre est abbrégé GB pour Great Britain et BRS pour Bristol.

Donc quand vous écrivez BRISTOL - GBBRS dans un contrat de transport, dans une cotation ou dans un simple courriel, il faut faire référence quelque part au travail de l'UNECE de manière à tuer dès le départ toute source de litiges au montant parfois "gastronomique".

Pour en revenir à Bristol, aucun des autres Bristol, quand bien même le pays change, n'est abbrégé BRS de manière à éviter des confusions.

 

Ce travail de standardisation sur les lieux va jusqu'à distinguer les fonctions du lieu en question : ces fonctions sont répertoriées en 8 catégories au premier rang desquelles se trouve la fonction port codée "1". Viennent ensuite terminal ferroviaire, terminal routier, aéroport, tri postal, etc...

Donc en ce qui concerne GBBRS, le Bristol anglais est le seul à être un port avec le code 1. Trois Bristol avec fonction ferroviaire et la totalité avec le terminal routier. Evidemment ces fonctions sont cumulables. GBBRS est le seul à en totaliser 4.

Pour bien faire, dans ce tableau, vous avez une colonne IATA qui vous donne, lorsqu'il existe, le code de l'aéroport. Le seul Bristol qui dispose d'un aéroport est un BRISTOL américain (Connecticut) avec le code IATA "TRI" qui correspond au Bristol UNECE USBSO, dépourvu de port (fluvial ou maritime).

 

Ce travail de standardisation par l'UNECE a aussi été mené dans d'autres domaines puisque le monde entier est de plus en plus interconnecté, relié par EDI. Les abbréviations des Devises, la codification des moyens de transport ou encore les INCOTERMS, etc... ont fait l'objet de travaux explicatifs et de standardisation.

Je vous invite donc à explorer en profondeur ces travaux à cette adresse : UNECE.

Clics - 114
Synonyms: locode,location code,unece,loco code